l\'indigné

L'art échappera à l'ISF, la redevance télé ne sera pas étendue

 

 

 

Basculement de l'économie

 

Hollande, les banques françaises et la dette grecque

 

  " S’il y a bien quelque chose que le socialiste français fera pour le continent, c’est légitimer un capitalisme européen instable de par nature et profondément injuste."

 

 modele allemand,scénario,globalia,de jean christophe ruffin,economie,poitique,société,capitalisme,social-démocratie,banques,dette grecque,europe hollande |

 

Jérôme E. Roos
militant et économiste politique


PAUPERISATION DE L EUROPE

Hollande avait fait bouger les lignes sur la crise européenne, en mettant en avant l'idée d'un pacte de croissance. Le gouvernement avait par ailleurs anticipé - en partie - le freinage de la croissance. Mais à l'approche de la rentrée, la gauche se fend de promesses audacieuses pour ne pas dire irréalistes. Montebourg entend mener la troisième révolution industrielle. Jean Marc Ayrault de son coté, envisage sérieusement de réduire le déficit extérieur de la France - hors énergie - à zéro en cinq ans.

 

 

 

 

L'emploi industriel se réduit partout, sauf en Allemagne

 

Ces deux promesses ont beau être alléchantes, elles semblent hors de portée, en tout cas à court terme. Prenons l'industrie. Les Etats-Unis et l'Europe rêvent depuis longtemps de recréer des millions d'emplois dans ce secteur mis à mal par la concurrence des pays émergents. Mais aucun pays riche n'a réussi à le faire sur la période récente. Seule l'Allemagne est parvenue à enrayer l'hémorragie. Mais sa stratégie a eu un coût élevé : le pays a du faire des sacrifices (stagnation des salaires pendant plusieurs années, augmentation de la précarité avec par exemple la création de jobs à 1 euro,...). Par ailleurs, ses parts de marchés ont grimpé au détriment de celles des pays voisins. cf : " Modèle Allemand" ,

 

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ? La Grèce plongée en récession pour une erreur de calcul du FMI | Humanite
 
Le ministre des Finances grec, un libéral de droite, a fait un triste calcul. Il a démontré que la troïka s'était trompée amplement sur le résultat des plans d'économie. Malgré les savants calculs et les « modèles mathématiques » du FMI, il faut se rendre à l'évidence : 1 euro de rigueur, c'est 1 euro de moins dans l'économie.
 
Le pari du FMI et de la troïka c'était d'affirmer que certes, les plans de rigueur drastiques vont contracter l'économie mais pas autant que cela va permettre d'économiser. Ils avaient inventé pour chiffrer cela "le coefficient multiplicateur" des mesures de rigueur sur le recul de croissance, qu'ils avaient estimé à 0,5. Autrement dit, quand la Grèce adoptait un plan de rigueur de 50 milliards d'euros, comme celui de 2010, il y aurait 25 milliards d'économies réalisées, et 25 milliards de récession. Sauf que depuis 2009, ce fameux coefficient multiplicateur est égal à 1. Le FMI vient lui même de reconnaitre ses erreurs dans un rétro-pédalage récent
 
Une décennie perdue
 
Le FMI devra rendre des comptes !
Grèce : vers une sixième année de misère
Nikos Fotopoulos « Nous ne voulons pas vivre comme des mendiants »
La Grèce au régime spartiate
 
Accueil> Economie> Une décennie perdue
« Aveugles face à la crise

 un lien. CHÔMAGE : Alcatel-Lucent: "Nous ne nous attendions pas à une vague de licenciements aussi massive" |

 

Manipulations de marché! DE Manipulation des marché - 8ndigné Révolté,

 

 

 

 

 

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ?

 La bourgeoisie telle qu'en elle-même – ZEC plus Ultra, Zebre en cavale

  
Visitez la" pyramide témoin" (de notre siècle)

et choisissez l' étage de  votre appartement

 

Une décennie perdue

 

L'art échappera à l'ISF, la redevance télé ne sera pas étendue

 
Source : Reuters
16/10/2012 à
 
 
Le groupe socialiste de l'Assemblée nationale a déclaré mardi que les oeuvres d'art échapperaient à l'impôt de solidarité sur la fortune et que la redevance télévisuelle ne serait pas étendue aux résidences secondaires, une annonce donnant raison au gouvernement. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
 

Les oeuvres d'art échapperont à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et la redevance télévisuelle ne sera pas étendue aux résidences secondaires, a annoncé mardi le groupe socialiste de l'Assemblée nationale, donnant raison au gouvernement. Son porte-parole, Thierry Mandon, s'exprimait à l'Assemblée avant le début, mardi après-midi, de l'examen du projet de budget de la France pour 2013 par les députés.

 

Le PS ne votera pas l'amendement imposant à l'ISF les oeuvres d'art d'une valeur supérieure à 50.000 euros, adopté par la commission des finances à l'initiative de son rapporteur, le député socialiste Christian Eckert. "Le groupe ne votera pas cet amendement s'il est déposé", a dit Thierry Mandon à des journalistes.

 

Quant à étendre la redevance télévisuelle aux résidences secondaires- un amendement qui devait être présenté en début d'après-midi par le député PS Patrick Bloche- "cet amendement est prématuré, on n'en mesure pas aujourd'hui toutes les conséquences", a dit Thierry Mandon.

 

Les députés français commencent mardi l'examen du texte qui prévoit de ramener le déficit public de la France à 3,0% du produit intérieur brut fin 2013 contre 4,5% prévu fin 2012, une tâche quasi impossible, selon les économistesVingt-neuf économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne que le déficit atteindra 3,5% fin 2013, en raison d'une croissance économique de seulement 0,3% l'an prochain, alors que le gouvernement prévoit +0,8%.

 

Le gouvernement devrait annoncer à cette occasion quelles mesures compenseront le manque à gagner lié aux aménagements promis aux entrepreneurs de la hausse de la taxation des plus-values de cession mobilières et prévoit d'augmenter les impôts de 20 milliards d'euros en 2013 (10 milliards sur les ménages et 10 sur les entreprises), en concentrant l'effort sur les grandes entreprises et les ménages les plus aisés. Dix milliards d'euros seraient parallèlement économisés sur les dépenses de l'Etat.

 

Les entreprises dénoncent ces hausses d'impôts, qui ont fédéré contre elles des organisations patronales, des associations de chefs d'entreprise et des entrepreneurs.

 

 L'art échappera à l'ISF, la redevance télé ne sera pas étendue - indigné, interview d'un les analyste financier - citizenkhane

Casse-toi, pov’ Libération

 

 

Qu’y a-t-il de plus scandaleux : que M. Bernard Arnault réclame la nationalité belge afin de préparer l’ « optimisation fiscale » de sa fortune — la première française et quatrième du monde — ou que les politiques publiques successives (en France, en Belgique, ailleurs) aient offert de telles possibilités à leurs contribuables les plus opulents ? On ne peut libérer le marché des capitaux, laisser proliférer les paradis fiscaux, y compris en Europe, et se plaindre ensuite que les individus pour qui de telles décisions sont prises choisissent d’en tirer le meilleur profit.

 

 

 

LYXOR ETF sur l'indice CAC 40
3 stratégies pour rebondir en Bourse

Simples d’utilisation et cotés en Bourse en continu, les ETF sont des solutions adéquates pour se positionner sur l'indice CAC 40 à la hausse, comme à la baisse, avec ou sans levier

 

 

Les pays où vivent le plus de millionnaires :

 

 

 

Découvrez en deux cartes où se concentrent les plus grandes fortunes mondiales, en nombre et en proportion de la population du pays.

 

 

 

En 2011, la fortune mondiale privée a atteint 1 228 milliards de dollars, montre le rapport annuel du Boston Consulting Group. Mais cette richesse n'est pas également répartie : 40% de celle-ci est détenue par les foyers dont le patrimoine est supérieur à un million de dollars. Les foyers les plus aisés (dont la fortune est supérieure à 100 millions de dollars) s'accaparent même 6% de la totalité de cette richesse.

 

 

La plupart des millionnaires réside aux Etats-Unis, même si le nombre de ménages millionnaires a baissé entre 2010 et 2011 (5,13 millions contre 5,26 millions). Loin derrière viennent le Japon et la Chine, avec respectivement 1,59 million et 1,43 million de foyers millionnaires. Les suivants sont décrochés, avec moins de 500 000 millionnaires.

 

 

carte1

 

 

 

Le nombre de foyers millionnaires en dollars par pays.© Rudy Salin / Journal du Net

 

Singapour est le pays du monde où la densité de ménages millionnaires est la plus élevée : on y trouve 17,1 millionnaires pour 100 habitants. Viennent ensuite deux pays pétroliers, le Qatar et le Koweït, où cette proportion dépasse les 10%. Si l'on considère uniquement les "ultra-riches", le pays qui arrive en tête est la Suisse avec 11% de foyers dont la fortune dépasse les 100 millions d'euros.

 

 

carte2
 
La proportion de foyers millionnaires en dollars par pays© Rudy Salin / Journal du Net

 

En savoir plus

 

 

Méthodologie

 

Ces chiffres ont été calculés du Boston Consulting Group (BCG), un cabinet de conseil et d'analyse économique. La fortune privée comptabilisée intègre les avoirs de toutes sortes (espèces, fonds, actions...) déposés dans une institution financière. Sont donc exclus le patrimoine immobilier et les biens physiques personnels des personnes.

 

 

 

Classement PIB : les pays les plus riches du monde Découvrez le nouveau classement des PIB mondiaux ainsi que le classement des PIB par habitant.

 

Les 50 villes de France qui comptent le plus de riches Découvrez le classement des 50 communes de France qui comptent les plus de contribuables assujettis à l'ISF.

 

 

 

Les quartiers très sélects des très riches Quartiers privatifs ou presqu'îles paradisiaques, ils font le bonheur des millionnaires et milliardaires du monde entier.
 
Hartford est la fille la plus riche du monde, son PIB culmine grace a la forte concentration des assurance, mais le PIB est aussi très élevé.  Une large population est exclus, car la recette de la ville : " vente des produit très chère et exportable ne demandant pas beaucoup de main d'oeuvre, mais très qualifié".
 
Hartford (Connecticut) - Wikipédia :

"Hartford est la capitale de l’État du Connecticut, aux États-Unis. Avec 124 775 habitants[1], elle est la troisième plus grande ville de l’État (après New Haven et Bridgeport). Son aire urbaine, Greater Hartford, est, avec 1 188 841 habitants, la plus importante du Connecticut et la 45e du pays. Hartford est parfois surnommée la capitale mondiale des compagnies d'assurance (« insurance capital of the world ») parce qu'elle est un centre important de compagnies d’assurance américaines, qui sont l'un des secteurs économiques principaux de la région[2].38 km au nord, située sur la rivière Connecticut, est la ville de Springfield (Massachusetts). La région de Hartford-Springfield a une population de 1,9 million d'habitants et 160 000 étudiants.

 

Le revenu médian par ménage de la ville était 24 820 $ et le revenu médian par famille était de 27 051 $. Les hommes avaient un revenu médian de 28 444 $ contre 26 131 $ pour les femmes. Le revenu par habitant de la ville était 13 428 $. 30,6 % des habitants et 28,2 % des familles vivaient sous le seuil de pauvreté. 41 % des personnes de moins de 18 ans et 23,2 % des personnes de plus de 65 ans vivaient sous le seuil de pauvreté"

 
 

 "... Pourquoi toujours : "Canailles qui déclarez la guerre" et jamais : "Crétins qui consentez à la faire" ?

(M. Devaldes)



20/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres